Guyane Française

1er jour à Camopi

Impossible de compléter le blog à Camopi même. La connexion internet (si on peut parler de connexion) ne me permettait pas de télécharger les photos. Nous étions isolés. J'écris donc cet article chez moi en Pologne, à Noël. Pas moyen de faire autrement. Je suis désolée pour ma famille et mes amis qui ont attendu les nouvelles. Une façon aussi pour moi de me replonger dans ce voyage fascinant, une dernière fois. J'ai aussi quelques vidéos que je publierai plus tard, les fichiers sont tellement lourds que j'attend être au bureau pour les enregistrer.

 

Un grand merci à Grégory Alexander pour m'avoir fait vivre cette expérience inoubliable et à Marie-Annie Félicité (avec Henry) pour son accueil chaleureux dans sa très belle maison créole à Cayenne.

 

Pour ne pas trop combler le blog, d'autres photos et vidéos de la mission sont disponibles sur Flickr:

5 décembre 2016

Départ donc pour St Georges à 4h du matin. Les vivres, affaires personnelles, hamacs et moustiquaires sont jetés dans la bagnole de Marie-Annie. La route pour St-Georges dure un bon moment. 1h30, 2h, 3h? Je ne sais plus. Le jour se lève petit à petit.

Nous arrivons enfin (Marie-Annie, Grégory et moi-même) sur la place de St Georges pour un café. Nous attendons avec stress Yves, entrepreneur, pour le départ en pirogue. Va-t-il réellement nous rejoindre à St Georges?

Yves ne débarque pas. Il y a eu incompréhension au téléphone apparemment. Je comprend que dalle. Grégory gère l'affaire, il croise des gars dans la rue, prend des infos et va chez Yves directement. Grégory revient et nous dit que Yves est déjà parti à Maripa à la pirogue. On fonce avec la petite voiture de Marie-Annie sur la piste (1 heure de trajet) jusqu'à Maripa. On stresse. Yves va t-il nous attendre?

La piste n'arrange pas la petite voiture sympa de Marie-Annie. Elle repartira malheureusement à Cayenne avec des complications techniques. Désolé Marie-Annie!

Nous arrivons tant bien que mal à Maripa. Yves est là avec sa pirogue.

Nous avons mis toutes nos affaires dans des sacs poubelles (au cas où: pluie, chavirement, etc.).

Marie-Annie a trouvé son bonheur: une belle orchidée. Nous quittons Marie-Annie aussitôt. Je la retrouverai dans deux semaines à Cayenne.

Et c'est parti...

Camopi est un village peuplé par les amérindiens Teko et Wayampi. Isolé à la frontière du Brésil, on ne peut y accéder qu'en pirogue en remontant l'Oyapock. Il faut compter 5 heures de route, ou 9 heures selon la saison. Camopi est aussi accessible en avion pour les favorisés.

Un super pique-nique préparé le matin par Marie-Annie. Poisson frit et salade sucrée salée en pirogue. Excellent!

5 heures de pirogue...

Il n'y a eu aucune pluie. Mais j'ai pris un fameux coup de soleil tropical que j'ai trainé avec bonheur pendant trois jours.

L'aventure a bien commencé.

Écrire commentaire

Commentaires : 0